A travers ce blog, je souhaite vous faire découvrir mon travail au quotidien.
Mais partons du commencement. Pourquoi les bijoux ?

Le point de départ c’est un bijou de tête : une simple pique à chignons. Adepte des cheveux longs à cette époque, comme la grande majorité des lycéennes, je me retrouve à confectionner une, deux, 5, 10 pics à chignons pour les copines du lycée. C’est ainsi qu’une grave maladie « la picachignonite aigüe » se déclare au sein de l’établissement. C’est le début de l’aventure !

Une première boutique moulinoise remarque mes bijoux et je développe mes premières collections.

Cette activité va vraiment prendre tout son sens lors de mes études aux Beaux-arts de Clermont Fd. Je vous raconte ?
Je tiens dans un premier temps à lever certains doutes : non, je n’avais pas à l’époque de cheveux roses, la preuve en image!

portrait2

Tu as vraiment cru que j’aurais les cheveux roses ? ça ne me va pas au teint !

Pendant ces études artistiques, je développe un travail plastique autour de la parure sous toutes ces formes.
Mes thèmes de prédilection sont : l’autoportrait, les matières et les matériaux, la parure, les volumes, l’espace, les installations, l’équilibre des formes, le graphisme sous toutes ces formes, la typo, les matières brutes.

Cette formation fût pour moi essentielle et a nourri tout ce que je fais aujourd’hui: de mon travail de création en bijouterie à mon travail de graphiste.

Forte de ces études qui m’ont permis d’appréhender les matières sous toutes leurs formes, je découvre ma matière de prédilection: Le METAL ! 

Dans mon atelier, je le découpe, le plie, le tord, le fond, pour créer des bijoux où harmonie et équilibre sont les maîtres mots.

 

Bienvenue dans mon univers!

 

Pour recevoir les dernière brèves d’atelier dans votre boîte mail,  inscrivez vous ci dessous.